« < Novembre 2019 > »
D L M M J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 

 
Ecole Maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez l'Ecole Maternelle de Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Venez découvrir une journée en petite section à l'école maternelle Jacques Adnet
 
Qu'apprend on à l'ecole maternelle, découvrez nos trois livres
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
 

telechargez.png

Advertisement
Cérémonie du 11 Novembre

"Par la violence de ses combats, par le nombre de morts, par le nombre de blessés, la grande guerre a marqué à jamais la conscience nationale."

C'est par ces mots que Martine Millot maire de Sermaize a débuté son discours en mémoire de ceux qui se sont battus lors de la grande guerre 1914-1918.


"Notre monument aux morts témoigne de l'importance de ce drame, les noms des 136 Sermaiziens sont gravés dans la pierre sans oublier les 116 soldats qui ont trouvé la mort sur notre territoire."

Solène Wawrowski adjointe au maire a ensuite lu le message de M. Kader Arif, Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, qui rappelle que cet hommage  invite à la réflexion que chacun d'entre nous doit conduire sur la nécessité de préserver la paix, de défendre les fondements de notre république et de l'Europe et de garantir la place de la France dans le monde.

Martine Millot a déposé solennellement devant le monument aux morts la flamme sacrée partie de l'Arc de Triomphe, qui pris le tracé de la Voie Sacrée pour se rendre à l'ossuaire de Douaumont.

Après avoir cité les noms des civils et militaires morts pour la France, La Marseillaise a été interprétée par les enfants des écoles Marcel Aymé et Jeanne d'Arc.

Devant le monument aux morts, trois gerbes de fleurs ont été déposées par l'association des anciens combattants, les officiels et les enfants des écoles.

Le cortège accompagné par la "musique Champagne Parade" s'est ensuite rendu rue du 6 septembre près des halles pour l'inauguration de la plaque du parcours de la mémoire: "c'est dans cette rue que dans la nuit du 5 au 6 septembre les premiers obus s'abattirent sur Sermaize", a rappelé Martine Millot.

A l'heure où la nuit passe au milieu des tranchées, ma très chère Augustine, je t'écris sans tarder..... Interprétation de la chanson "Le soldat" par les élèves de l'école Marcel Aymé, témoignage de l'importance de l'écrit pendant ce conflit, les élèves des écoles ont voulu également témoigner par un message de paix déposé sous les Halles:

Merci aux soldats qui subissent les bombes, le froid qui glace et aux familles désespérées qui n'ont jamais revu leurs proches.

Grâce à vous la France et les pays d'Europe peuvent vivre en paix.

Ces messages seront visibles encore quelques jours dans le hall de la mairie.

 

{gallery repertoire=enimages/11-11-2014}

 

 


 

 
< Précédent   Suivant >