« < Octobre 2018 > »
D L M M J V S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 

 
Ecole Maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez l'Ecole Maternelle de Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Venez découvrir une journée en petite section à l'école maternelle Jacques Adnet
 
Qu'apprend on à l'ecole maternelle, découvrez nos trois livres
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
 

telechargez.png

Advertisement
Commémoration de l'Armistice.

Malgré la pluie les Sermaiziens étaient présents pour commémorer le 99ème anniversaire

de la fin de la première guerre mondiale. Participaient également à cette cérémonie, les

élus municipaux et départementaux, le général CIESLAK, le major LAURENT, le principal

du collège, les représentants des associations, les directrices des écoles, les portes drapeaux,

les pompiers, l'abbé SCHADECK, les enfants des écoles.

dsc07829.jpg

Après la messe célébrée par l'Abbé SCHADECK, le cortège accompagné par la

 "Musique Champagne Parade" s'est retrouvé devant le monument aux morts.

Martine MILLOT a rappelé l'engagement humain et militaire engendré par ce conflit,

 l'action des "QUAKERS" dans notre commune avec la reconstruction de maisons

 provisoires, et que ces commémorations rendent hommage et témoignent de la

 reconnaissance du pays envers tous les soldats dans tous les conflits.

Solène WAWROWSKI a lu le message de Genevièvre DARRIEUSSECQ secrétaire d'état

 auprès de la ministre des armées, message qui rend hommage à l'ensemble des morts

 pour la FRANCE, à ceux tombés lors de la grande guerre, lors de la seconde guerre

mondiale, lors des guerres de décolonisation, à ceux tombés hier et aujourd'hui,

 lors de nos opérations extérieures partout dans le monde.

Les enfants des écoles et leurs maîtresses, conviés à cette cérémonie ont ensuite

rappelé tous les noms de tous les Sermaiziens tombés lors de la Grande Guerre, suivi

 par les dépôts de gerbes devant le monument.

Devoir de mémoire qui s'est achevé par le partage du verre de l'amitié au salon

d'honneur de la mairie.

Message de Martine MILLOT maire de SERMAIZE les BAINS:

La commémoration de la Victoire et de la Paix nous réunit tous ce matin pour rendre hommage à tous les morts pour la France lors du premier conflit mondial du 20ème siècle qui décima plus d’un million de soldats et de civils dans notre Pays.

Il y a 100 ans, la guerre sévissait depuis plus de trois ans. Au printemps, le déclenchement de l’offensive NIVELLE au Chemin des Dames, puis la bataille des Monts de Champagne furent parmi bien d’autres , les évènements qui ont marqué les combats de l’année  1917. En même temps, de nouvelles armes révolutionnaires faisaient leur apparition comme le char d’assaut et l’avion de chasse et de bombardement. Sur le plan humain, outre  l’arrivée des  Britanniques et le renfort des Américains, il est à noter la présence de  4 régiments de volontaires Russes  qui ont combattu également aux côtés des troupes françaises.

Ainsi , dans nos régions de l’Est dont les paysages étaient entièrement dévastés, l’activité militaire était toujours aussi intense surtout depuis la bataille de VERDUN en 1916. Les gares, les routes étaient encombrées par les convois en particulier, le long de la Voie Sacrée où passaient les camions chargés de munitions et de vivres pour approvisionner les soldats. Ces camions amenaient au feu les combattants où les ramenaient au repos.

La population civile subissait sans cesse les oppressions et les restrictions ; de plus,  l’aviation  était présente et pilonnait les dépôts de munitions proches, comme celui de Revigny Sur Ornain en 1917.

Dans notre Commune, les habitants qui restaient,  survivaient : grâce à l’action de la Société des Amis (les Quakers) et à l’initiative du Docteur Hilda CLARKE, présente depuis 1915, des maisons provisoires, en bois  étaient construites et  permirent d’abriter plusieurs familles et des services municipaux ;  cette mission distribua également du matériel agricole et des semences ; elle apportait un peu de réconfort pour faire face à toutes les restrictions. L’Etablissement thermal accueillait au sein de ses bâtiments  300 réfugiés. Une délibération du Conseil Municipal en date du  le 16 Août 1917,  demandait aux  services de l’Etat,   la reconnaissance de ses dommages de guerre. Je cite «  Le Sermaize d’avant guerre est bien mort et rien ne subsiste de sa vie économique,  de  son histoire, de sa géographie ; les maisons et les édifices publics ont été réduits en cendres ainsi que les archives ».

En 1918, on dénombrait 103 Sermaiziens morts sur les champs de bataille et 21 sont décédés dans les mois qui ont suivi, des suites de leurs blessures. 12 civils ont perdu la vie et 116 soldats français ont été tués sur notre territoire.

Cette manifestation officielle de l’Armistice du 11 Novembre 1918 dans toutes les communes de France rend  hommage et témoigne de la reconnaissance de notre Pays envers tous les soldats dans tous les conflits.

Le devoir de mémoire est très important et j’adresse un remerciement particulier aux enfants des Ecoles qui participent à cette cérémonie .

 Mesdames et Messieurs , je vous remercie de votre attention.

dsc07793.jpg
dsc07794.jpg
dsc07795.jpg
dsc07798.jpg
dsc07801.jpg
dsc07804.jpg
dsc07810.jpg
dsc07811.jpg
dsc07819.jpg
dsc07823.jpg
dsc07829.jpg
dsc07831.jpg
 

 

 
< Précédent   Suivant >
En images