« < Octobre 2018 > »
D L M M J V S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 

 
Ecole Maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez l'Ecole Maternelle de Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Venez découvrir une journée en petite section à l'école maternelle Jacques Adnet
 
Qu'apprend on à l'ecole maternelle, découvrez nos trois livres
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
 

telechargez.png

Advertisement
Commémoration du souvenir des victimes et des héros de la déportation.
comdeports2018.jpg

Ce vendredi soir, Sermaize rendait hommage aux victimes et héros de la déportation en présence de Isabelle PESTRE conseillère régionale et Florence LOISELET conseillère départementale, des portes drapeaux, des pompiers, du commandant de gendarmerie, du général CIESLAK et représentants d'associations patriotiques.

Martine MILLOT maire de Sermaize a retracé les évènements de cette tragique époque et a rappelé les noms des déportés Sermaiziens. Le message commun des associations des déportés a ensuite été lu par Mélanie BRANCOURT adjointe, message qui remet en mémoire ce que fut la déportation, qui rappelle l'engagement de celles et ceux qui ont choisi de poursuivre dans la résistance la lutte contre l'ennemi et son idéologie. Message qui rappelle également que leur sacrifice doit servir aux générations suivantes et les inciter à rejeter toute manifestation de haine inspirée de considérations ethniques, religieuses, culturelles ou nationalistes.

Florence LOISELET et Martine MILLOT ont déposé la première gerbe de fleurs devant le monument, celle offerte par la région grand EST a été ensuite déposée par Isabelle PESTRE et l'adjointe de la commune.

Cette commémoration comme toutes les commémorations Sermaizienne sont avantageusement  rehaussées par les interventions de "Musique Champagne Parade", elles donnent une autre dimension aux cérémonies, chacun souligne leur professionnalisme et la qualité de leurs interprétations.

Intervention de Martine MILLOT, maire de Sermaize.

Nous sommes réunis ce jour, pour la première cérémonie officielle de 2018, et qui est une des plus émouvantes – la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation.

A la demande des survivants des camps de concentration et de leurs familles, il importait de ne jamais oublier les atrocités vécues lors du second conflit mondial, aussi le  15 Avril 1954, le Président de la République,  Monsieur René COTY, promulguait la loi votée la veille par le Parlement : «  Il importe de ne pas laisser sombrer dans l’oubli, les souvenirs et les enseignements d’une telle expérience, ni l’atroce et scientifique anéantissement de millions d’innocents, ni les gestes héroïques d’un grand nombre parmi cette masse humaine soumise aux tortures de la faim, du froid, de la vermine , de travaux épuisants et de sadiques représailles, non plus que la cruauté réfléchie des bourreaux » -

Il y a 73 ans, les troupes alliées pénétraient dans les camps nazis, accablés par l’horreur. Nul ne pouvait imaginer la réalité de ces camps de concentration et de déportation.

 

Le nazisme fondé sur le racisme et la haine voulait détruire, faire disparaître les juifs d’Europe, les tziganes, les opposants politiques ; ceux et celles qui s’opposaient à leur doctrine.

 

Près de mille camps ont été construits, plusieurs millions de déportés  y sont entrés ; parmi eux, six Sermaiziens : Mme Marguerite CHABANOIS, Monsieur André RISSE reviendront de leur captivité mais  Monsieur Marcel CHAUVOT , Monsieur Albert LECLERC, Monsieur Emile MURA, Monsieur Robert PATOUX  décéderont à MAUTHAUSEN ou à BUCHENWALD.

Il est essentiel de penser que les drames de la déportation nous concernent tous et toujours. Le devoir de mémoire n’est pas seulement la marque du respect que nous portons à ces enfants , à ces femmes, à ces hommes qui ont disparu tragiquement, mais c’est aussi de nous rappeler  que notre lutte pour la liberté, la démocratie, les droits humains ne prendra jamais fin. Aujourd’hui notre Pays connaît un retour de l’antisémitisme. Il est essentiel de penser que les drames de la déportation nous concernent tous et toujours. En ce moment précis, j’ai une pensée particulière pour Madame Mireille KNOLL, cette dame âgée, qui a survécu à la seconde guerre mondiale, et qui a été assassinée le mois dernier au seul motif qu’elle était juive.

Ainsi cette cérémonie n’est pas uniquement liée à notre Histoire ; elle touche notre Présent, notre Avenir, donc celui des jeunes générations qui nous sont si chères.

 

dsc04277.jpg
dsc04278.jpg
dsc04279.jpg
dsc04282.jpg
dsc04283.jpg
dsc04284.jpg
dsc04286.jpg
dsc04287.jpg
dsc04288.jpg
dsc04295.jpg
dsc04300.jpg
dsc04305.jpg
 
dsc04307.jpg
dsc04308.jpg
dsc04309.jpg
dsc04314.jpg
dsc04318.jpg
dsc04320.jpg
dsc04321.jpg
dsc04322.jpg
dsc04324.jpg
dsc04326.jpg
dsc04328.jpg
dsc04330.jpg
 
dsc04338.jpg
dsc04339.jpg
dsc04341.jpg
dsc04343.jpg
dsc04345.jpg
dsc04346.jpg
dsc04349.jpg
dsc04352.jpg
dsc04353.jpg
dsc04354.jpg
dsc04356.jpg
dsc04357.jpg
 
dsc04358.jpg
dsc04359.jpg
dsc04364.jpg
dsc04365.jpg
dsc04366.jpg
dsc04368.jpg
dsc04369.jpg
dsc04370.jpg
dsc04371.jpg
dsc04373.jpg
 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
En images