« < Juin 2019 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

 

 
Ecole Maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez l'Ecole Maternelle de Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Venez découvrir une journée en petite section à l'école maternelle Jacques Adnet
 
Qu'apprend on à l'ecole maternelle, découvrez nos trois livres
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
 

telechargez.png

Advertisement
Le monument aux morts pour la France a été inauguré il y a 90 ans

Au lendemain de la première guerre mondiale, les municipalités comme la nation toute entière entendent rendre hommage aux héros tombés pour la France.

dsc07311.jpg.jpg

. Les populations sont associées par les municipalités à l'édification de ces monuments.

Comme toutes les communes de France, la commune de Sermaize souhaitait édifier un monument avec une œuvre d'art au service du souvenir.

 Le monument aux morts de Sermaize a été inauguré il y a 90 ans, le 18 novembre 1928 suite à la reconstruction de la mairie détruite lors de la destruction de la ville de Sermaize par les allemands au mois de septembre 1914.

Suite à une délibération du conseil municipal du 31 août 1928, la commande a été traitée de gré à gré entre M. Raymond Léon FERIN maire de Sermaize et M. Jacques PETITOT mouleur-fondeur de la Coopérative Société des Artistes à PARIS qui s'engageait à livrer à la ville de Sermaize un buste en bronze destiné au monument aux morts pour la somme de 9400F.

Cette œuvre a été confiée au sculpteur Achille JACOPIN de CHATEAU THIERRY, le 13 octobre 1928 l'architecte Octave GELIN informe la mairie de Sermaize que M. JACOPIN lui fait parvenir le buste en petite vitesse et que la société "VEILLIARD et BENAD Monuments Funéraires" de Vitry Le François sera en charge de la pose.

La pose comprenait le ravalement en pierre de Savonnières, la sculpture du cartouche, la base et le socle en pierre de Chauvigny, la sculpture d'une bande de godrons, croix de guerre et frise en lauriers, la fourniture et la pose de six bornes en pierre de Chauvigny, une bordure circulaire même pierre, la sculpture de croix de guerre sur les bornes, les gravures en relief ainsi que la pose d'un dallage mosaïque pour la somme de 13891F.

La fourniture et la pose d'une grille d'entourage en fer forgé avec feuilles et blason fut confiée à M. André CASTELLO serrurier à Sermaize pour la somme de 3870F.

L'inauguration du monument aux morts élevé à la mémoire des enfants de Sermaize tombés pour la défense de la Patrie eut donc lieu le 18 novembre 1928 à 15h en présence de M. LANGERON préfet de la Marne assisté de M. Raymond FERIN député-maire, de vétérans, mutilés, anciens combattants et de nombreuses personnalités.

Archives Albert MARTINET

 

Description: tout en symboles.

-La colonne est le symbole devant lequel la communauté des vivants s'incline car il représente le sacrifice   suprême.

-Le buste de femme coiffé d'un bonnet phrygien, symbole emprunté à Marianne, est la figure allégorique de la Victoire, la Liberté, la République, la Patrie. Elle exprime l'infinie tristesse de la mort d'une génération, apportant de la compassion aux combattants.

-Le Phénix est le symbole de l'immortalité ( Je renais de ma cendre).

-La couronne de lauriers est le symbole de la victoire, elle représente les vertus militaires; Courage et Héroïsme.

-Les palmes sont le symbole de la victoire et du sacrifice.

-Le rameau de chêne est le symbole de la force, de la puissance et de la longévité.

-La croix de guerre est l'honneur officiel rendu à tous les combattants.

 

Enfants de Sermaize morts pour la France pendant la guerre:

AMIOT Edgar Marius                            
ANNESSE Émile
ANNESSE Paul
BARBAS Louis
BARRILLIOT Gustave
BASTIEN Julien Paul
BEAUNÉ Jean Marie
BEAUSOLEIL Ferdinand
BELDIGOT Émile Charles
BIGARRÉ Lucien Édouard
BIGUET René Henri
BLAISE Lucien
BLOT Charles Émile
BODEVING Louis Marie Henri
BODEVING William Fernand
BOITOUX Georges Edmond
BOURGUIGNON Paul Émile
BOUTSERIN Jules
BROCHEREUX Daniel André Léon Auguste
BRUNNER Lucien
CHAUVOT Marcel Charles
CHENET André
CHOPPIN René Auguste Alphonse
COLLARD Henri Lucien
COLLIN René Ernest
COTTE Alban
DALICHAMP Eugène Charles
DEHLINGER Marius Pierre Henri
DEMAZET Alfred Eugène
DESANLIS Émile
DESANLIS Eugène Louis
ELOI Émile
FAGNANT Henri Marius Charles
FAUCHAT Maurice Paul
FEUILLAT Parfait Louis Eugène

FICHET Adrien
FORTIN Henri Louis Adalbert
GALMICHE Auguste Adolphe
GÉRARD Julien Georges
GOURDOT Georges Albert
GUILLEMOT Gilbert Émile
GUYARD Henri
GUYARD Jean Gustave Clovis Emmanuel
GUYOT Gabriel Delphin
GUYOT Marcelin Marcel

HACHET Marcel
HAOHET Marcel
HAUMONT Charles Théobald
-
GUILLAUME Jules
HÉBERT Lucien
HUBLER Laurent
HUET Gaston
IGIER Georges
KANN Théophile
LAFFRIQUE Georges
LAHM Ernest
LALLEMENT Anicet
LARCHER Paul
LARCHER Léon
LAVANDIER Hubert
LEGUEUL Gaston
LEGUEUL Raymond
LEGUEUL Armand
LHERMINIER Marcel
LOCOCHE André
LONCHAMP Georges
MANGIN Nicolas
MAUGERY Gaston
MÉRIEUX Maurice

MOSNIER Robert
NOËL Émile
OLIVIER Maurice
OUDOT Henri
PAUL Félix
PAWLAS Julien
PERSON Raymond
PIERREJEAN Jules
PREAUX Léon
PREAUX André
PREAUX Raymond
PRÉVOST Lucien Éloi
QUÉNAUDON Paul
REMY Fernand
RENAULT André
RICHARD Paul
ROBERT André
ROBERT Amand
ROYER Albert
ROUSSEL Raymond
SAUVAGE Georges Auguste
SAUVAGE Georges Henri
SIMONIN Émile
SAVART Charles

SIMONIN Gaston
STURM Adolphe
THARIAT Alfred
VANNIER Camille
VANNIER Henri
VAUCOULEUR René
VAUCOULEUR Édouard
VAUCOULEUR Arthur
VAUCOULEUR Louis
VAUCOULEUR Émile

VAUCOULEUR Charles
WENDEL Gustave
WONNER Jean
-
Morts des suites de la guerre
AST Georges
BASSLER Paul
COCHARD Léon
COURROY Aurèle
GRANDJEAN Henri
GUYOT Joseph Paul
HUET Paul
LANGBAIN Louis
LEROY Henri
MERSON Lucien
MORTAS Charles
MULTON Léon
PARVAUD Aristide
PETITDIDIER Émile
REMY Robert
VAILLY Gabriel
-
Victimes civiles
BARTHELEMY Marie ép. ...
BOITEUX veuve DOMMANGET
DENOIR Jean Henri
GEORGES Charles
GILLOT Alphonse
GUYOT Faustine
HAUMONT Charles
MENONVILLE Éléonore
PERONNE Charles
SAUVAGE Louis
VALLERET Marie Catherine

 

Sur le mur de la Mairie à gauche du monument
À LA MÉMOIRE
DES SERMAZIENS
DISPARUS
PENDANT LA GUERRE
1939-1945

L'AMICALE DU 120E D'ABBEVILLE
ET DE PARIS
À LA MÉMOIRE DE LEURS GLORIEUX MORTS
TOMBÉS DANS LE SECTEUR
DE SERMAIZE
LES 1ER ET 2 SEPTEMBRE 1914
POUR LA DÉFENSE DU DROIT ET DE LA
CIVILISATION

ICI EN 1914 FUT BRISÉ L'ÉLAN DE L'ENVAHISSEUR

CETTE VILLE FUT RASÉE  6-11 SEPTEMBRE

 

SERMAIZE-LES-BAINS À SES ENFANTS MORTS POUR LA  FRANCE

1914-1918

 

{gallery repertoire=enimages/18111928}

 
< Précédent   Suivant >
En images