« < Décembre 2017 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 

 
Ecole Maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez l'Ecole Maternelle de Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Venez découvrir une journée en petite section à l'école maternelle Jacques Adnet
 
Qu'apprend on à l'ecole maternelle, découvrez nos trois livres
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
 

telechargez.png

Advertisement
Mise au point sur le tir.

Suite aux interrogations des professeurs des écoles et des représentants des parents d’élèves concernant la mise à disposition des anciens bains-douches, situés à proximité de l'école, à la section tir afin de créer une école de tir, Martine MILLOT, maire de Sermaize s’était engagée, lors du dernier conseil d’école, à organiser une réunion avec M. WARNET président.

stand-tir.jpg

 

Ce mardi 26 septembre à la salle annexe se retrouvaient donc Mme POTAUFEUX directrice de l’école Marcel AYME, Mme BASTIEN professeur des écoles, Mme CHARVET représentant l’inspection, Mme FAUQUET et Mme BENMEHDI représentantes des parents d’élèves, M. WARNET président du tir, M. GILLOT secrétaire de la section, Mme MILLOT maire, Mme ALLEMEERSCH directrice des services de la ville, les adjoints Mme BRANCOURT, M. LAMBERT et M. LAKOMY.

Mme MILLOT a rappelé que toutes les dispositions de sécurité concernant ce local qui serait mis à disposition de la section tir étaient prises :

- Les fenêtres sont sécurisées par des volets et en plus sont condamnées par des briques.

- Le stand de tir ne fonctionnera pas pendant les heures de cours de l’école mais les mercredis,samedis et les vacances scolaires.

- L’encadrement sera assuré par des professionnels diplômés qui peuvent donc encadrer des enfants.

- L’information du journal parue sur Facebook de la ville a été consultée par 1200 internautes sans aucun commentaire.

- Le stand de tir ne fonctionnera qu’avec du tir à air comprimé ou au Laser, précise M. WARNET,contrairement à une arme à feu, il n’y a pas de combustion qui déclenche une explosion, le tir se fait à 10m, n’est pas bruyant, il n’y a pas d’obligation de porter des équipements, les plombs sont arrêtés par un tissu spécial.

-Quatre personnes maximum sont sur le pas de tir, chaque enfant aura un créneau, deux personnes encadreront le groupe, toutes les fenêtres sont condamnées, il existe une porte de secours à 90° de l’angle du tir.

-Seuls les initiateurs auront la clé du local, le bâtiment étant en longueur, la partie donnant sur la cour de l’école sera fermée par un grillage.

-Le tir se pratique exclusivement sur des cibles, il n’y a jamais de représentation humaine.

- Le tir sportif est très établi au niveau national et international, c’est d’ailleurs une discipline olympique et la France a des champions du monde.

M. WARNET a tenu à rappeler également que la Fédération Française du Tir met en avant les valeurs traditionnelles du sport : progression, respect, contrôle de soi, engagement, esprit d’équipe,  fraternité; l’ éthique de la Fédération Française de Tir repose sur les valeurs originelles qui ont construit ses bases, en organisant une pratique SPORTIVE du tir, elle implique : le respect de l’arme en tant que matériel sportif, une pratique exclusivement sur des cibles, l’interdiction absolue de viser quelqu’un sous peine de radiation, le strict respect des règles et des  comportements de sécurité.

Mme POTAUFEUX maintient des réserves sur la sécurité et sur le message délivré, Mme CHARVET salue la démarche de l’équipe enseignante et ajoute que la directrice a bien réagi en émettant ses réserves dès la parution de l’article du journal en appuyant sur les reproches que l’Inspectrice d’Académie aurait pu lui faire si une démarche n’aurait pas été entreprise.

Martine MILLOT s'adressant à Mme CHARVET précise que la mairie, de son côté, a toujours été très vigilante autour de ce projet.

Mme BRANCOURT remercie quant à elle l’initiative de la section tir qui va permettre la création d’une nouvelle activité dans notre commune.

 
< Précédent   Suivant >
En images