« < Mai 2018 > »
D L M M J V S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 

 
Ecole Maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez l'Ecole Maternelle de Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Venez découvrir une journée en petite section à l'école maternelle Jacques Adnet
 
Qu'apprend on à l'ecole maternelle, découvrez nos trois livres
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
Découvrez qu'apprennent les enfants de l'école maternelle Jacques Adnet à Sermaize-les-Bains
 

telechargez.png

Advertisement
Fête de la musique 2015

 

Déjà à partir de 10h du matin sur le marché de Sermaize, des airs anciens se mêlaient aux animations des camelots avec Roger AUTIER et son orgue de barbarie. On retrouvait ensuite la fête de la musique vers 16h sous les halles de SERMAIZE avec les associations locales:Les danseuses de l'association K'DANCE ont mis l'ambiance avec du Hip-Hop, du flamenco.....

Pour la deuxième année consécutive Clément COCHENER et sa guitare électrique a été très applaudi, Sylvie du Centre Culturel Sermaizien a invité le public à des démonstrations de Zumba, très attendues également les majorettes et la danse Country ont poursuivi le programme des festivités.La fête de la musique s'est terminée au jardin du presbytère avec la Brigade Circus et sa musique de cirque sans cirque qui a rassemblé près de 150 spectateurs.

 

                                        musi15.jpg                 

Lire la suite...
 
Cérémonie commémorative du 18 juin 2015

 

 

 

 

 

  dsc04698r.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce jeudi 18 juin 2015 les Sermaiziens étaient rassemblés pour commémorer

le 75ème anniversaire de l’appel historique du Général De Gaulle, appel à

refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi.

Martine MILLOT maire de SERMAIZE a rappelé les circonstances de l’appel du

Général DE GAULLE sur les ondes de la BBC le 18 juin 1940.

Après lecture de cet appel et du message du secrétaire d’état auprès du ministre

de la défense chargé des anciens combattants et de la mémoire, une gerbe de

fleurs a été déposée au monument aux morts.

Moment également attendu par l’assistance, le chant des Partisans a été

interprété par les enfants de l’école Marcel Aymé, accompagnés de leurs

professeurs.

Musique Champagne Parade a participé à cette cérémonie et a contribué,

par ses interprétations, à donner un sens à ce devoir de mémoire.

 

Message de Martine MILLOT maire de SERMAIZE les BAINS : 

Nous commémorons aujourd’hui le soixante quinzième anniversaire de

l’appel du Général DE GAULLE.

Ce texte demeure une des allocutions les plus connues de l’histoire

de notre Pays.

Souvenons-nous : les évènements de cette seconde guerre  du

20ème siècle, qui deviendra mondiale, se sont précipités depuis

1939 et  le 10 Mai 1940, les Allemands ont envahi les PAYS BAS,

la Belgique et le Luxembourg ; ils ont ensuite franchi les Ardennes

et sont entrés dans PARIS le 14 juin.

 Le 17 JUIN, le Maréchal Philippe PETAIN, Président du Conseil prononçait

cette phrase : « Je fais à la France le don de ma personne pour atténuer

ses malheurs… C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut

cesser le combat ». Avec son Ministre de la Défense, il a demandé l’armistice

et vient de signer l’acte de capitulation face à l’Allemagne.

Ce même jour, à LONDRES, un français de 49 ans, un général de brigade est

informé des nouvelles qui sont accablantes pour son pays. Il est en Angleterre

depuis le 16 JUIN pour rencontrer Winston CHURCHILL et tenter d’obtenir des

renforts pour la France.

Il sait que les allemands avancent de plusieurs dizaines de kilomètres chaque

jour,  que le Grand Reich dispose d’une population plus nombreuse,

plus jeune que notre pays et surtout son matériel militaire est plus moderne

et plus efficace.

Alors ce 18 JUIN vers 22h00, le Général Charles DE GAULLE va entrer dans l’Histoire.

Avant que l’irrémédiable soit accompli- le dépôt des armes-,il va s’adresser

aux français au micro de la BBC. « La France a perdu une bataille mais n’a

pas perdu la guerre ». Il refuse le renoncement, il exhorte ses compatriotes à poursuivre la lutte.

Il va parler d’espoir à ceux qui ne veulent pas capituler, il va parler de la

Victoire. A ce moment-là, il crée les conditions de la résistanceface à l’ennemi.

Ceux qui ont écouté son message vont s’engager auprès de lui au service d’une grande cause : la Liberté.

Des hommes et des femmes de tous les âges vont s’unir et laisser de côté leurs différences politiques, sociales ou culturelles pour suivre leur  idéal.

Ils vont refuser de se résigner face à l’ennemi, ils vont refuser l’envahissement, l’asservissement de leur pays.

Malgré tous les dangers entre autres la répression, la torture, ils vont lutter

pour l’Honneur et la  Liberté, pendant plus de quatre années dans ce conflit

qui deviendra vite mondial.

Aujourd’hui, nous sommes là pour nous souvenir et pour honorer

de notre présence ceux et celles qui ont fait leur devoir envers et contre tout,

au péril de leur vie.

Aujourd’hui, nous sommes là pour nous souvenir d’un homme, le Général Charles DEGAULLE qui a su redonner confiance aux  français et qui a repris en mains,

le destin de la France.

Ils ont tous mérité notre respect et notre reconnaissance et nous devons nous imprégner de notre Histoire et la  transmettre à nos jeunes générations

– Enfin, à l’attention de vous tous, je cite cette phrase tirée de l’allocution

du Général DE GAULLE :

« Rien ne se fait, rien ne se crée sans espoir et conviction ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...
 
Référendum d'initiative partagée.
af4.jpg
Lire la suite...
 
Horaires d'ouverture de la Trésorerie
panno12.jpg
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Suivante > Fin >>

En images